Gestionnaire de paie sans diplôme

Le métier de gestionnaire de paie est un métier en tension donc très porteur avec un emploi à la clé pour ceux qui souhaite exercer cette profession. En effet, de très nombreuses structures recherchent des gestionnaires de paies compétents mais, le métier n’attirant que peu de nouveaux étudiants, le marché de l’emploi peine à trouver suffisamment de profils pour satisfaire la demande des recruteurs. Une opportunité à saisir pour tous ceux souhaitant se professionnaliser rapidement.

 

Être gestionnaire de paie sans diplôme, est-ce possible ?

 

L’opportunité de se professionnaliser rapidement s’adresse surtout à ceux qui manque d’envie de se lancer dans des études longues ou qui le font sans véritable projet professionnel. Si le gestionnaire de paie peut être formé à partir d’une formation initiale de type BTS, DUT, ou bien encore licence RH, il n’est nullement besoin de ces diplômes pour se préparer à ce métier. En effet, on retrouve nombre de personnes souhaitant devenir gestionnaire de paie, sans diplôme.

Les entreprises demandent néanmoins une qualification solide et des savoir-faire spécifiques pour un métier aussi sensible. Ainsi, le BTS aux matières encore généralistes ne permet pas d’être opérationnel et ne correspond donc pas aux besoins des recruteurs.

B-ForJob vous propose une formation courte de 6 à 10 mois permettant d’accéder à un titre professionnel de « Gestionnaire de paie » de niveau III reconnu par l’état, l’équivalent d’un BAC +2.

Vous trouverez le juste équilibre entre la recherche d’un niveau (bac+2), des compétences, une crédibilité professionnelle et une durée d’études réduites.  Notre dernière promotion de gestionnaire de paie est d’ailleurs à 90% en emploi, deux mois seulement après la formation (session décembre 2018).

 

Quelles sont les qualités d’un gestionnaire de paie ?

 

Qualités métiers de la paie

 

Avant de s’intéresser au diplôme, il faut tout de même se pencher sur les qualités humaines et aptitudes nécessaires pour se lancer dans cette voie. On ne rappellera jamais assez l’importance du savoir-être et des soft skills dans le marché de l’emploi actuel. Concrètement, pour être un bon gestionnaire de paie vous devrez impérativement :

  • Avoir un sens de l’organisation à toute épreuve avec rigueur et gestion du stress.
  • Savoir vous adapter et apprendre en permanence : le contexte législatif évolue sans cesse, le métier aussi !
  • Être capable de vulgariser son métier, vous serez bien souvent l’interlocuteur pour les questions juridiques et comptables.

Si vous vous reconnaissez dans ces qualités, alors vous pouvez sereinement vous pencher sur les compétences inhérentes au métier puisque vous en avez d’ores et déjà le profil.

 

Quelles sont les compétences d’un gestionnaire de paie ?

 

competences gestionnaire paies

 

Fonction stratégique de l’entreprise, la gestion de la paie demande un certain nombre de compétences. Concrètement, le droit à l’erreur est minime d’où le fait qu’une qualification est systématiquement exigée par les recruteurs. De manière opérationnelle, vous devrez être compétent sur les questions suivantes :

  • Être référent sur les informations inhérentes aux relations de travail
  • Edition et vérification des bulletins de salaire
  • Production des données de synthèses liées aux salaires
  • Gestion des relations avec les tiers et le personnel

Cette liste est bien évidemment non exhaustive mais vous donne une bonne idée du rôle du gestionnaire de paie. Référent du dossier social de l’entreprise et acteur principal de la production de la paie, il occupe un rôle crucial dans le bon fonctionnement des rouages des ressources humaines.

 

Se former à un niveau Bac +2 en moins de 10 mois

 

Vous l’aurez compris, la gestion de la paie est un métier complexe demandant un certain nombre de qualités et de compétences. Se lancer dans cette profession sans qualification ou formation préalable est donc hasardeux et ne correspond pas à la demande de la majorité des entreprises. Pour autant, les formations type BTS ou DUT sont également inadaptées pour exercer ce métier et n’offrent pas une voie royale vers l’emploi.

La meilleure solution réside dans la préparation d’un titre professionnel de gestionnaire de paie. Reconnu, il offre la garantie d’un titre apprécié et rassurant pour les recruteurs. Il propose compte tenu de la durée réduite pour pouvoir l’obtenir, un compromis intéressant pour ceux qui cherchent à s’intégrer professionnellement pour exercer rapidement un métier d’avenir et valorisant, celui de gestionnaire de paie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires